Les merveilleux élèves du CM2 de Clarisse Janicot ouvrent leurs bras.

« Chez nous.
En France.
Au début du vingtième siècle, sont venus des Juifs d’Europe centrale qui fuyaient les persécutions.
Puis, dans les années 1915, sont venus des Arméniens qui fuyaient les massacres turcs.
Puis, dans les années 1920, sont venus des Russes qui fuyaient leur révolution.
Puis, dans les années 1930, sont venus des Espagnols qui fuyaient le franquisme et la guerre, des Italiens du Sud et des Polonais qui fuyaient la misère.
Puis, dans les années 1950, les ont rejoints des Portugais.
Puis, dans les années 1960, les années de la décolonisation, sont venus des Algériens, des Tunisiens, des Marocains et des Africains de l’Afrique occidentale.
Puis, au milieu des années 1970, sont venus des Chiliens, des Argentins, des brésiliens, des réfugiés d’Amérique latine qui fuyaient leurs dictatures.
Puis, dans les années 1980, après la guerre du Vietnam, sont venus des Vietnamiens, des Cambodgiens et aussi des Chinois qui commerçaient au Vietnam.
Puis, dans les années 1990, sont arrivés des victimes des guerres de l’ex-Yougoslavie.
J’en oublie, bien sûr : j’oublie les Grecs martyrisés par leurs colonels, les Libanais éparpillés par leurs guerres, les Kurdes chassés d’un peu partout, les affamés des grands pays désertiques…
Tous ces gens, nous les avons accueillis pourtant. En raisonnant notre instinct de conservation. En lui expliquant, par exemple, que l’autre peut devenir une aide à son tour, un français à son tour.
Et ceux sont eux, tous ces réfugiés du vingtième siècle, jugés chaque fois trop nombreux, qui font, avec nous, le France d’aujourd’hui.
Comme les réfugiés d’aujourd’hui feront, avec nous, la France de demain. »


Extrait de « Eux, c’est nous » de Daniel Pennac

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Si vous avez une question, n'hésitez pas à nous envoyer un message ou nous contacter sur les réseaux sociaux.
Voir plus
  • 23 Jan 2018
  • 0
Samedi 27 Janvier à 20h à La Distillerie d’Aubagne. Nous ouvrons au public notre première étape et vous attendons avec la plus grande impatience pour partager...
  • 10 Déc 2018
  • 0
 » …certaines traversées, comme celle de la Méditerranée, s’avèrent très longues… Le voyage des oiseaux migrateurs est souvent difficile ; bon nombre d’individus n’atteignent pas...