« Papa. Maman.

Je pars je m’en vais je quitte je m’échappe.

J’ai compris où je devais aller comment je devais marcher la route que je devais prendre ne me cherchez pas.

J’ai trouvé la porte que je devais ouvrir je l’ai déverrouillée j’ai vu de la lumière ma vérité mon avenir soyez heureux pour moi.  »

Marilyn Mattei – « L’Ennemi intérieur ».

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Si vous avez une question, n'hésitez pas à nous envoyer un message ou nous contacter sur les réseaux sociaux.
Voir plus
  • 15 Sep 2018
  • 0
Dans le cadre du dispositif « Jeunes Pousses ». Impulsé par le projet de Matthieu Roy et Johanna Silberstein, pour la Maison Maria Casarès. Après une résidence...
  • 5 Avr 2018
  • 0
Les merveilleux élèves du CM2 de Clarisse Janicot ouvrent leurs bras. « Chez nous. En France. Au début du vingtième siècle, sont venus des Juifs d’Europe...
  • 10 Déc 2018
  • 0
 » …certaines traversées, comme celle de la Méditerranée, s’avèrent très longues… Le voyage des oiseaux migrateurs est souvent difficile ; bon nombre d’individus n’atteignent pas...